6 caractéristiques communes des invertébrés pliables ou flexibles

Les invertébrés sont des animaux hors du commun. Ils ont différentes caractéristiques qui les distinguent énormément des autres espèces d’êtres vivants. Leur flexibilité c’est-à-dire que leur possibilité de pouvoir se plier et se déplier selon leurs besoins constitue un caractère singulier. Beaucoup de scientifiques chercheurs sont nombreux à étudier et examiner le caractère flexible des invertébrés. À savoir que les animaux invertébrés n’ont aucun type de squelette interne, qu’il soit squelettique ou cartilagineux. Il s’agit généralement de petites bestioles qui se déclinent en différentes variétés. On retrouve une large espèce d’invertébrés. À savoir qu’il existe une dizaine de caractéristiques qui sont communes à toutes ces espèces. Les invertébrés forment le plus grand groupe d’animaux sur notre planète. Ils représentent 95% des espèces : arthropodes, insectes, mollusques…

 

Connaitre la classification des invertébrés pour souligner leurs caractéristiques communes

La plupart des animaux invertébrés sont des arthropodes, au sein desquels nous pouvons trouver en général des insectes. Mais pas seulement, il y a également les crustacés, les myriapodes et les arachnides… Comme nous l’avons vu précédemment, dans le groupe des invertébrés, on trouve un grand nombre d’espèces classées mis à part les arthropodes. Mollusques, méduses, éponges, vers et échinodermes… Ces espèces sont assez singulières, mais ont comme un point commun : leur flexibilité. Ils ont le corps souple et qui se plie facilement.

 

Corps assez variable

En raison de la variété des espèces d’invertébrés, nous pouvons trouver des variations fonctionnelles et structurelles. Par exemple, les insectes présentent un corps avec la tête, le thorax et l’abdomen. Les arachnides et les crustacés ont un corps divisé en céphalothorax et abdomen. Et les mollusques ont un corps divisé en plusieurs parties : tête, pied, masse viscérale et manteau.

 

Existence de symétrie

En dépit de trouver des caractéristiques communs pour la totalité des animaux formant ce groupe, il y a une bonne proportion qui partage quelques similitudes. Cette ressemblance se situe au niveau d’un aspect assez symétrique entre quelques espèces d’invertébrés. Dénommé « symétrie radiale », ce point constitue une caractéristique commune entre chaque espèce. À savoir qu’elle peut être radiale ou bilatérale.

 

Pas d’habitat spécifique

En raison de la grande variété d’espèces qui composent cette classification, il est possible de les trouver dans n’importe quel espace. Les invertébrés n’ont donc pas d’habitat particulier. On peut donc les retrouver dans l’air, sur terre, mais aussi dans la mer, les rivières, les lacs ou les cours d’eau.

 

Relation avec les vertébrés

Bien qu’il s’agisse de deux classifications avec une distinction claire et spécifique, il existe un lien entre elles. À noter que les vertébrés proviennent de l’évolution des invertébrés. Précisons que les invertébrés sont plus âgés et qu’à partir d’eux, des vertébrés se sont formés.

 

La mobilité

En général, presque tous les invertébrés ont la capacité de se déplacer, que ce soit en rampant ou avec leurs pattes. La mobilité est une caractéristique commune à toutes les espèces.

 

La métamorphose

La plupart des invertébrés, représentés surtout par des insectes, subissent un processus de grands changements, de la naissance à l’âge adulte. Ce processus porte la dénomination de métamorphose. Ce phénomène se présente plus précisément chez les insectes. Ces derniers présentent ainsi une croissance cyclique, dans laquelle il y a des périodes de forte activité et des périodes statiques.

 

 

  • février 2, 2019
Cliquez-ici pour écrire un commentaire. 0 commentaires

Poster un commentaire :